Justification du dépistage organisé du cancer colorectal

Critères justifiant le dépistage organisé :


1er critère: la maladie doit poser un problème majeur de santé publique.


2ème critère: Bonne connaissance de l'évolution de la maladie.


3ème critère : la maladie doit pouvoir être détectée à un stade précoce et pouvoir être traitée.

4ème critère : La population à dépister doit être bien ciblée.

5ème critère: Existence d'un examen de dépistage efficace et acceptable pour la population.

 

Objectif du dépistage organisé : Réduire la mortalité par cancer colorectal de 20%,
10 ans après la mise en place du dépistage,
à condition que la population cible participe à hauteur de 50%,
en faisant un test Hémoccult tous les deux ans,
et en faisant une coloscopie systématique pour tout test positif.

 

Le test Hémoccult II ®:

Il est le seul validé actuellement, repose sur la caractéristique qu’ont les polypes et les cancers de saigner de manière intermittente dans les selles.

La  sensibilité du test se situe entre 50 et 60 % pour les cancers. Il faut donc sensibiliser les patients à une pratique régulière tous les 2 ans.

Sa spécificité s'élève à 98%, ce qui permet les coloscopies inutiles.

Sa valeur prédictive positive (VPP) est élevée. En effet une coloscopie sur 10 découvre un cancer, et 3 à 4 coloscopies sur 10 découvrent au moins un adénome.

Lorsque l’on compare le rendement de la coloscopie en fonction de ses indications, la coloscopie pour test Hémoccult II ® positif, est celle qui « rapporte » le plus en terme de polypes et de cancers.

 

Quand le test est positif, les résultats de la coloscopie sont les suivants :
-    11% de cancers
-    Entre 30 et 40% de polypes
-    50% de coloscopies normales

Quand le test est négatif,
-    98% des personnes n’ont ni cancer ni gros adénomes
-    2% sont porteurs et n’ont pas été repérés
=> d’où l’importance de répéter le test tous les deux ans.

 

Le rôle du médecin traitant

L’implication des médecins est primordiale dans l'adhésion des patiens au dépistage du cancer colorectal. C'est lui qui remet le test Hémoccult II ® au patient.

L’efficacité de la remise par le médecin traitant a été démontrée dans le premier département qui a mis en place le dépistage organisé par Hémoccult II ® :